Impôts : des revenus toujours non déclarés par des millions de contribuables

Suite à la pandémie de covid 19, le gouvernement a déjà rallongé le délai de la déclaration des revenus. Malgré cela, des millions de Français n’ont toujours pas effectué leur devoir. Or, il ne leur reste plus beaucoup de temps.

Le temps presse

La date limite pour la déclaration des revenus approche à grands pas. Pourtant, selon le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérard Darmanin, une bonne dizaine de millions de contribuables n’ont pas encore rempli leur déclaration. À chaque département, sa date limite. Quel que soit le département où se trouve un contribuable, il ne lui reste plus beaucoup de temps.

Grâce à une mise en place d’une déclaration automatique instaurée pour la première fois cette année, douze millions de Français ont pu en bénéficier. En effet, ils n’ont pas eu besoin de faire des modifications sur leur déclaration. Alors que 15 millions de contribuables ont déjà rempli leur obligation par télédéclaration, d’autres sont confrontés à un compte à rebours qui a déjà commencé.

Tout a chamboulé

À titre de rappel, la décision du gouvernement sur le prolongement de la date limite est due à la pandémie du covid 19. Pour la déclaration en ligne, les habitants qui se trouvent dans le département 01 à 19 ainsi que les non-résidents ont jusqu’au 4 juin à minuit, tandis que les départements 20 à 54 peuvent faire leur déclaration jusqu’au lundi 8 juin et les départements 55 à 976 ont jusqu’au jeudi 11 juin. En ce qui concerne la déclaration sur papier, la date limite est fixée pour le 12 juin.

Le revenu à la source

Bien que le revenu à la source soit mis en place dans le cadre du Business & Economie, tous les contribuables français ont l’obligation de remplir leur déclaration. En plus de permettre un ajustement du taux de prélèvement à la source, ce dispositif sert aussi à déterminer si un Français est redevable d’un solde d’impôt sur son revenu. Pour y procéder, l’administration fiscale va faire une comparaison entre les revenus qu’un contribuable a déclaré et l’impôt sur son revenu réel dans l’année 2019 pour ensuite soustraire les retenues à la source cette année.